Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Olivier-et-ses-fourmis.over-blog.com

Olivier-et-ses-fourmis.over-blog.com

Blog dédié à l'élevage de fourmis

Le vocabulaire des Myrmécologues !

Ce petit glossaire vous permettra de comprendre les mots barbares utilisés par les éleveurs...

Il est tiré en grosse partie du site myrmecofourmis.com qui est un forum d'échange très connu dans le milieu des éleveurs amateurs.

Abdomen

Région postérieure du corps de la fourmi incluant : la partie postérieure de l'abdomen, le pédicelle/pétiole et le gastre. Attention à ne pas confondre avec le gastre qui est une sous-unité de l'abdomen !

 

ADF/ADC

ADF, ADC, ADR et TDC sont respectivement les acronymes de Aire de Fourragement (ADF), Aire De Chasse (ADC), Aire De Récolte (ADR) et Terrain De Chasse (TDC). Ces termes désignent tous la même chose, c'est à dire, en captivité, l'espace faisant office de milieu extérieur au nid, là où les fourmis se rendent pour rechercher de la nourriture.
Cet espace doit être muni d'un système anti-évasion (talc, huile, graisse rose…) pour éviter que les fourmis ne s'en échappent. L'éleveur y dépose pitance (insectes, miel, eau…).

 

Anti évasion

En captivité, un anti évasion est un produit ou dispositif empêchant aux fourmis de s'évader d'un espace défini, qui le plus souvent est l'aire de fourragement.
Le mode d'action de l'anti évasion peut être :

  • répulsif (graisse rose, huile de paraffine et autres composants gras),
  • trébuchant/dérapant (talc, talcool, PTFE/Téflon),
  • physique (grillage fin de recouvrement),
  • un mélange de ces différents modes.

 

Schéma de la coupe d'une paroi d'ADC simple et à plafond périphérique.

Biotope


Éléments physico-chimique hors vivant caractérisant un milieu dans lequel vit une communauté biologique. En gros le milieu naturel dans lequel elles évoluent.

 

Caste

Une colonie de fourmis est composée de deux castes : la reine et les ouvrières. Une caste est définie comme l’ensemble des individus ayant les mêmes caractères morphologiques. Cependant, Wilson (1971) étend cette définition à l’ensemble des individus effectuant la même tâche au sein du nid (caste éthologique).
Chez les espèces polymorphe (ex : Pheidole pallidula, Messor barbarus) la caste des ouvrières peut être divisée en sous-castes :

  • Minime, terme désignant la première génération d'ouvrières, comme leur nom l'indique, elles sont toutes petites, fragiles et ne vivent pas longtemps.
  • Minor, souvent les ouvrières de seconde génération, plus robustes que les minimes, elles restent néanmoins petites.
  • Media, ouvrières de taille moyenne, possèdent une nette différence de taille avec les minors.
  • Major, grosses ouvrières avec une tête démesurée par rapport au corps, on les appelle souvent "soldats".
  • Cocon
  • Le cocon est une enveloppe de soie protectrice que les larves de certaines espèces tissent pour y effectuer leur nymphose.
    En élevage, la non présence de cocons chez les espèces qui ont l'habitude d'en tisser peut être le signe d'une trop forte humidité.

Couvain

Le terme couvain désigne les individus non mature de la colonie, ils n'ont pas encore atteint le stade final de leur développement. Par analogie on peut parler d'individus non adulte. Il regroupe donc les œufs, larves et nymphes ou cocons.
Le terme couvain s'oppose au terme imago dans le sens ou ce dernier désigne un individu mature.

Diapause

Suspension temporaire des activités vitales du développement d'une colonie préparant et permettant la survie des fourmis pendant une période défavorable.
Elle est induite à un stade précis par un facteur exogène (ex: climat) ou endogène (ex: génétique).
Par exemple, la
diapause hivernale (le froid) peut être induite dès la fin de l'été (facteur inducteur: diminution de la durée du jour) ou être spontanée (facteur génétique) (d'après Passera, 1984).

 

Endémique

Qui est particulier à une localité ou une région donnée, contraire d'exotique.
Une espèce
endémique l'est obligatoirement par rapport à un territoire donné : le koala est endémique de l'Australie mais exotique de la France.

 

Essaimage

Vol nuptial au cours duquel les individus aptes à la reproduction (sexués mâles et femelles) s'envolent pour se reproduire. La période des essaimages varie pour chaque espèce, mais ils sont les plus fréquents et les plus massifs à la belle saison et plus particulièrement en été.
Les gynes ainsi fécondées retournent ensuite au sol puis se désailent et cherchent une cavité pour pouvoir commencer la fondation d'une nouvelle colonie ou retournent au nid mère pour grossir ses rangs (polygynie). Quant aux mâles, ils meurent très rapidement après l'accouplement, leur rôle ne se limitant qu'à la fécondation des gynes.

 

Note concernant l'élevage :
Il ne faut pas prélever les gynes qui possèdent encore leurs ailes car dans la très grande majorité des cas elles ne sont pas fécondées.

Synonymes: vol nuptial

Fondation

Action par laquelle une gyne crée sa colonie. On distingue plusieurs types de comportements après le vol nuptial :

  • La fondation indépendante : claustrale ou semi claustrale, la gyne fonde sa colonie seule,
    • La fondation claustrale : la gyne reste cloîtrée dans sa loge, puisant dans ses réserves pour nourrir et élever ses premières ouvrières,
    • La fondation semi claustrale : la gyne sort de sa loge pour rechercher de la nourriture et ainsi nourrir ses larves.
  • La fondation dépendante : se dit pour les gynes dont la présence d'ouvrières est indispensable à la création d'une colonie (ex : Formica sanguinea). Pour se faire, la gyne s'introduit dans une fourmilière déjà établie, soit en se faisant adopter (dans le cas d'une colonie polygyne ou orpheline de reine), soit en parasitant (élimination et substitution à la reine d'origine).

Fourrager

Action de chercher et ramener de la nourriture au sein de la colonie.

Gastre

Le gastre correspond à la région anatomique postérieure de la fourmis, séparée du thorax par le pédicelle/pétiole. Attention à ne pas le confondre avec l'abdomen qui inclut le gastre, le pédicelle/pétiole et la partie antérieure du thorax.

Granivore

Qui se nourrie de graines.
Chez les fourmis, certaines espèces comme celles du genre Messor sont qualifiées de "moissonneuses" car elles sont spécialisées dans la récolte, le transport et le rassemblement de graines. Cependant, même chez ces espèces un comportement insectivore peut être occasionnellement observé.

 

Partager cet article

Repost 0