Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Olivier-et-ses-fourmis.over-blog.com

Olivier-et-ses-fourmis.over-blog.com

Blog dédié à l'élevage de fourmis

Lasius sp noire niger

Lasius sp noire niger

Présentation de l'espèce.

Petite fourmis relativement commune sur le territoire français, s'adaptant facilement au milieu où elle est présente. Appréciant beaucoup les liquides sucrés comme beaucoup d'autre Lasius, il est courant de la retrouver à proximité de colonies de pucerons qu'elle entretient avec beaucoup d'ardeur. Bonne architecte, elle construit souvent son nid en petit dôme de terre d'environs 20cm de haut, mais n'hésite pas non plus à s'installer sous des pierres, voir même dans les fissures qui parcourent de vieilles constructions.

Espèce monogyne (une seule reine par colonie), elle reste prolifique et se développe assez rapidement. En captivité et sauf accident, la population peut atteindre plusieurs milliers d'ouvrières à la fin de la seconde année.

Espèce très facile à maintenir dans des nids artificiels, elle est idéal pour tout débutant souhaitant se lancer dans l'élevage de fourmis, tout en permettant à des personnes plus expérimentées de réaliser des expériences ou des observations de comportements plus complexes.
Essaimant souvent en masse, il est facile de se la procurer entre la mi-fin juin et la fin août, généralement en milieu d'après midi quand le temps est lourd et chaud, avec un vent pas trop fort et qu'il a plu récemment, il suffit alors de se baisser pour ramasser des reines fécondées (qui n'ont plus leurs ailes) en grande quantité.


2) Besoins de l'espèce pour l'élevage en captivité :

Fondation de la colonie :
Lasius niger est dite à fondation indépendante, c'est à dire que c'est la reine seule, qui à l'aide de ses réserves, produit la première génération d'ouvrières. Il suffit donc de placer la reine dans un tube à essai avec une réserve d'eau et de laisser faire le temps. Il est conseiller de la laisser à la lumière pour qu'elle s'y habitue, tout en la laissant au calme et en évitant de la manipuler.
Placée ainsi dans une pièce où la température ne dépasse pas les 27°C et où elle ne risque pas d'être éclairée directement par le soleil, elle pondra assez rapidement (de quelques heures après la capture à quelques jours) et ses premières filles devraient apparaître dans les 6 semaines. Il n'est pas nécessaire de la nourrir, et même fortement déconseillé de le faire (cela risquant de la perturber et donc de ralentir voire stopper la fondation).

 

Que faire ensuite :
une fois les premières ouvrières arrivées, il suffit de placer le tube à essais dans une petite aire de chasse, et de déposer un peu de nourriture dans l'aire de chasse (pour savoir quel type de nourritures, lire la suite). Elles ne se rueront pas à l'extérieur tout de suite, comme chacune des ouvrières est très importante pour la survie de la colonie.
Elles sortiront souvent sans que vous ne l'aperceviez, généralement quand elles détecterons le moins de perturbation autour d'elles (bruits, mouvements d'aire, odeurs, vibrations, lumières...), c'est à dire quand personne ne se trouve dans la pièce, et qu'il fait nuit. Il est cependant très facile de savoir si elles ont mangé ou non : leur gastre (abdomen) est bien tendu (physogastrie) comme sur la photo du dessus (le gastre des ouvrières présente de petites rayures blanches).
Il est conseillé de les nourrir lorsque cet aspect disparaît, et il est inutile de leur proposer de la nourriture tout les jours tant qu'elles présentent une belle physogastrie, au contraire cette nourriture inutilisée risque fort d'attirer des acariens qui pourraient nuire à la colonie naissante.[/align]

Ne pas installer la colonie dans un nid tant que la population en ouvrières est inférieure à 100

Le nid :
le nid peut être en BC, car il ne nécessite pas d'être blindé, et relativement humide (environs 50% de sa surface présentant une humidification), les chambres doivent faire entre 5 et 8mm de profondeur, avec une préférence très nette pour la profondeur minimale. L'aire de chasse doit être pourvue d'un anti-évasions efficace, comme par exemple une couche de talcool * haute de 3 à 5 cm et très fine. Sa surface habitable se situe de 100 cm² environs pour une colonie de 100 à 1000 ouvrières, jusqu'à 600 cm² (5000 ouvrières) et plus en fonction de l'évolution de la colonie.
Le nid en BC offre aussi l'avantage d'être facile à construire

La nourriture :
Friande de liquide sucrée, elle appréciera beaucoup du lait complet agrémenté de sirop de fruit rouges, ainsi qu'une grande variété d'insectes. Lorsque la colonie est jeune elles feront souvent la fine bouche, préférant alors nettement les liquides sucrées, ou alors des insectes de petites tailles et morts, tel que des mouches. Leur goûts pouvant varier d'une colonie à une autre, il est conseillé de faire différents essais, tout en essayant de leur proposer une certaine variation dans les insectes et liquides donnés.
Quelques exemples d'insectes appréciés par les Lasius niger :
- Vers de farine découpés en petit morceaux avec une préférence pour la tête de l'insecte.
- Mouches de tout types.
- Sauterelles communes coupées en petit morceaux
- Papillons de nuits divers
Dans le cas où vous n'auriez pas d'insectes sous la main (faut le faire quand même
), voici une petite astuce : Prendre un petit bous de blanc de poulet crue, le passer quelques seconde au micro-ondes où à la vapeur d'eau pour le cuire (jamais dans la graisse ni avec assaisonnement, comme le blanc d'un poulet qu'on a consommé en famille) et émietter ce bous en minuscules petits bous que l'on dispersera dans l'aire de chasse. Au bout d'une heure, retirer les bouts non consommés.


-hivernage :
Toutes les fourmis ont besoin d'une période durant laquelle les températures sont basses, c'est essentiel pour leur horloges biologique, couper cours à cette étape risque fort de perturber la colonie et conduire à un échec. Pour Lasius niger, la durée idéal s'étend de fin octobre-début novembre a début-mi mars, ceci température comprise entre 5 et 8°C, en aucun cas la température ne doit descendre en dessous de 0

Quelques chiffres et informations complémentaires
Taille des ouvrières : de 3 à 5mm
Taille de la reine : 9mm en moyenne

Lasius sp noire niger

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article